fruit

 

Importance de la réglementation


Protection du public

En Ontario, les diététistes sont réglementées par la loi, elle oblige l’Ordre des diététistes de l’Ontario à réglementer la profession de sorte que les soins prodigués par les diététistes répondent aux normes légales et professionnelles de sécurité, d’éthique et de qualité. 


Normes professionnelles obligatoires

La Loi de 1991 sur les professions de la santé réglementées et la Loi de 1991 sur les diététistes établissent les responsabilités, les pouvoirs et les procédés liés à la réglementation des diététistes. Les diététistes doivent répondre aux normes élevées de formation théorique et pratique pour pouvoir exercer en Ontario ainsi qu’à d’autres normes visant le champ d’application de la profession, l’éthique, la conduite professionnelle et la compétence continue. Par contre, il n’existe aucun mécanisme légal permettant d’affirmer que les nutritionnistes et d'autres conseillers en nutrition non réglementés sont des experts en nutrition et exercent de manière sûre et éthique.

Normalement, pour devenir diététiste, il faut :
  • posséder un grade de premier cycle couronnant un programme agréé de quatre ans, ou un grade équivalent, et avoir suivi des cours appropriés en sciences et en nutrition humaine, administration et sciences sociales;
  • effectuer des stages agréés en diététique ou posséder une formation pratique équivalente supervisée;
  • réussir l’Examen d’admission à la profession de diététiste au Canada.
Seules les diététistes professionnelles peuvent occuper des postes dans les hôpitaux, les maisons de soins infirmiers et les services financés par le gouvernement parce que ces organismes savent qu’elles ont une éducation et une formation avancées.

Par contre, il n’est pas nécessaire d’avoir une formation officielle pour se faire appeler « nutritionniste » ou fournir des conseils en nutrition.


Reddition de comptes

Même si légalement n’importe qui peut offrir de l’éducation et des conseils dans le domaine de la nutrition, ce qui distingue les diététistes est le fait que, selon la Loi de 1991 sur les professions de la santé , elles doivent prouver à l’Ordre des diététistes de l’Ontario qu’elles exercent de manière sûre, compétente et efficace. Chaque membre de l’Ordre doit participer aux programmes d’assurance de la qualité et d’évaluation de l’exercice qui permettent d’avoir l’assurance qu’elles demeurent compétentes. Les diététistes et les employeurs sont tenus de présenter des rapports dans certaines circonstances, notamment de dénoncer les diététistes qui n’exercent pas de manière éthique, sûre et compétente.


Processus de résolution des plaintes

L’Ordre possède également un processus de résolution des plaintes auquel peut recourir toute personne qui a des préoccupations ou une plainte concernant les services d’une ou d’un diététiste. L’Ordre des diététistes de l’Ontario a la responsabilité et le pouvoir de mener une enquête et de prendre des mesures à la suite de toute plainte.


Diététiste, un titre protégé de professionnel de la santé

En Ontario, seuls les membres de l’Ordre des diététistes de l’Ontario sont réglementés et autorisés à utiliser le titre de « diététiste ». Les personnes qui ne sont pas membres de l’Ordre n’ont pas le droit d’utiliser cette désignation professionnelle ni de dire qu’elles sont qualifiées pour exercer à titre de diététiste ou dans une spécialité de la diététique. Vous pouvez vérifier si votreconsultant(e) en nutrition est une ou un diététiste qualifié(e) en consultant le Tableau des diététistes.