fruit

Connaissances et compétences d’actualité en diététique

Dans l’intérêt du public, l’Ordre doit veiller à ce que toutes et tous les diététistes professionnels aient des connaissances et compétences d’actualité afin de prodiguer des services sûrs à la population ontarienne. Toute personne qui désire s’inscrire à l’Ordre après avoir cessé d’exercer pendant un certain temps doit prouver que ses connaissances, ses compétences et son jugement professionnel sont encore d’actualité. Il existe plusieurs moyens de fournir cette preuve :

  1. Preuve de l’obtention d’un grade ou de formation pratique datant de trois ans au maximum.
  2. Preuve de l’inscription et de l'exercice sans incident dans une autre province ou un autre pays au cours des trois dernières années (p.ex., pas d’antécédent de mesure disciplinaire, de déclaration d’incompétence ou de restrictions de l’exercice).
  3. Réussite de l’Examen d’admission à la profession de diététiste au Canada (EAPDC) au cours des trois dernières années.
  4. Présentation d’un dossier de mise à niveau des connaissances et compétences (perfectionnement professionnel) acceptable pour le Comité de l’inscription.
 

Preuve de l’actualité des connaissances et compétences

Toute personne qui a obtenu son grade ou était inscrite et a exercé comme diététiste depuis plus de 3 à 10 ans peut choisir d’écrire l’EAPDC ou de présenter un dossier de mise à niveau des connaissances et compétences. Si la période écoulée depuis la cessation de l’exercice est supérieure à 10 ans, il faut préparer un dossier d’activités de mise à niveau.
Une personne qui n’a jamais réussi l’EAPDC doit le passer, même si elle a choisi de présenter un dossier de mise à niveau afin de prouver que ses connaissances et compétences sont d’actualité.
 

L’EAPDC

L’EAPDC est obligatoire, sans exception. 
 
Une personne qui choisit d’écrire l’EAPDC pour prouver que ses connaissances et compétences sont à jour n’est pas admissible à un certificat temporaire tant qu’elle n’a pas reçu les résultats de l’examen, même si elle a réussi l’examen précédemment.  
  • Si elle réussit l’examen, elle recevra un certificat général d’inscription.
  • Si elle échoue à l’examen, elle devra effectuer les activités de mise à niveau indiquées ci-dessous. 

Activités de mise à niveau

Une personne peut choisir ou être obligée d’actualiser ses connaissances et compétences afin de répondre aux critères d’inscription. Les activités de mise à niveau sont évaluées en fonction des compétences nationales d’entrée dans la profession, c.-à-d., les Compétences intégrées pour l’enseignement et la pratique de la diététique, qui se divisent en 5 catégories :
  1. Exercice de la profession
  2. Communication et collaboration
  3. Soins en nutrition cliniques
  4. Santé publique et de la population
  5. Gestion (de services d’alimentation).
 
Il faut utiliser le formulaire des activités de mise à niveau pour documenter les activités effectuées. Tout le monde doit montrer que ses connaissances et compétences sont à jour dans les domaines Exercice de la profession et Communication et collaboration. Chaque personne peut cependant choisir de montrer que ses compétences et connaissances sont à jour également dans les trois autres domaines. Si elle choisit de prouver sa compétence dans un ou deux domaines seulement, son certificat d’inscription comportera une mention l’autorisant à exercer uniquement dans ce ou ces domaines.
 
Par exemple, Fatima désire retourner exercer après une pause de huit ans. Avant, elle exerçait dans le domaine de la santé publique et c’est aussi le seul domaine dans lequel elle souhaite exercer à son retour. Elle choisit de faire une mise à niveau dans les catégories 1. Exercice de la profession; 2. Communication et collaboration; 4. Santé publique et de la population. Quand l’Ordre accepte sa demande, elle reçoit un certificat d’inscription assorti de conditions et de restrictions qui l’autorisent à exercer uniquement dans le domaine de la santé publique et de la population.
 
Si elle décide d’occuper plus tard un emploi dans les soins en nutrition, elle utilisera le même formulaire pour guider ses activités de mise à niveau dans la catégorie des soins en nutrition. Quand l’Ordre approuvera ces activités, les restrictions figurant sur son certificat seront modifiées afin qu’elle puisse exercer dans les domaines de la santé publique et de la population et des soins en nutrition (mais pas dans la gestion de services d’alimentation).

(Cliquez sur l’image pour l’agrandir)



Si vous avez des questions concernant l’obligation d’avoir des connaissances et compétences à jour ou sur les activités de mise à niveau, communiquez avec Heena Vyas (heena.vyas@collegeofdietitians.org). 

Avis important : L'Ordre ne reçoit pas de visiteurs sans rendez-vous.