fruit

MÉCANISMES D'AUTORISATION

Actes autorisés

Les actes autorisés sont des soins que l'on juge potentiellement dangereux s'ils sont prodigués par des personnes non qualifiées pour le faire. . La Loi sur les diététistes autorise les diététistes à accomplir un seul acte autorisé, celui de piquer la peau, qui se classe dans la catégorie des actes
autorisés consistant à effectuer une intervention sous le derme. Les Dt.P. ont ainsi le droit d'effectuer des prélèvements de sang en piquant la peau afin de contrôler les lectures d’échantillons de sang capillaire.
Acte autorisé
« 3.1 Dans l’exercice de la profession de diététiste, un membre est autorisé, sous réserve des conditions et restrictions dont est assorti son certificat d’inscription, à effectuer des prélèvements de sang en piquant la peau afin de contrôler les lectures d’échantillons de sang
capillaire. 2009, chap. 26, art. 7. »

 

Délégation de l’exécution des actes autorisés

Le pouvoir d’exécuter la plupart des actes autorisés peut être délégué à une autre personne, y compris à un professionnel de la santé réglementé, à condition que la délégation ait lieu « conformément à tout règlement applicable pris en application de la loi sur une profession de la santé qui régit la profession du membre » (LPSR, art. 28. (1)).
 
Les diététistes peuvent obtenir le pouvoir de demander des examens diagnostiques et des traitements au moyen d’une directive médicale. L’Ordre des diététistes de l’Ontario est en faveur de la délégation de l’exécution d’actes autorisés à ses membres à condition qu’ils possèdent ou acquièrent les compétences pour exécuter ces actes en toute sécurité.
 
Il existe un guide en ligne sur l’utilisation des ordonnances, des directives et des délégations, Interprofessional Guide on the Use of Orders, Directives and Delegations for Regulated Health Professions (en anglais seulement).