fruit

COMPÉTENCE CONTINUE DES DIÉTÉTISTES QUI EXERCENT MOINS DE 500 HEURES EN TROIS ANS

Un certificat d’inscription à l’Ordre non assorti de restriction signifie qu’une diététiste a conservé sa compétence pour exercer en Ontario. Le programme d’assurance de la qualité doit évaluer les diététistes qui ont exercé moins de 500 heures au cours des trois dernières années afin de déterminer leur compétence. Chaque année, au moment du renouvellement de son inscription, chaque membre doit déclarer le nombre d’heures d’exercice accumulées au cours des trois années écoulées. Les personnes qui déclarent moins de 500 heures pour cette période sont orientées vers le Comité d’assurance de la qualité.
 

Que se passe-t-il quand il y a moins de 500 heures d’exercice?

Les diététistes qui exercent moins de 500 heures se classent dans deux catégories :
 
Catégorie 1 : Diététistes qui, pour diverses raisons, n’exercent pas la diététique
L’Ordre comprend que le maintien du titre de diététiste est personnellement important pour les personnes qui n’exercent pas et qu’il peut donner de la crédibilité à leur travail, même si ce n’est pas pour le moment dans le domaine de la diététique. C’est pourquoi les membres qui n’exercent pas la diététique mais qui désirent conserver leur adhésion peuvent signer un engagement volontaire dans lequel ils conviennent de ne pas exercer dans ce domaine à moins de se prêter à une évaluation et à des activités de mise à niveau des connaissances déterminées par le Comité d’assurance de la qualité.
 
Les diététistes qui n’exercent pas et qui choisissent de signer un engagement volontaire peuvent faire évaluer leur perfectionnement professionnel en présentant un journal d’apprentissage.
 
Catégorie 2 : Diététistes qui exercent moins de 500 heures en trois ans
 
Ces diététistes doivent remettre chaque année un journal d’apprentissage indiquant le perfectionnement professionnel accompli. Leurs heures d’exercice ainsi que les activités de perfectionnement professionnel sont évaluées.
 

Évaluation des journaux d’apprentissage

Des diététistes-évaluatrices qualifiées évaluent les journaux d’apprentissage, puis le Comité d’assurance de la qualité prend connaissance de ces évaluations et de toute observation subséquente du membre pour déterminer au besoin l’orientation de la mise à niveau des connaissances.
 
À l’issue de l’évaluation et de toute à mise à niveau requise, les diététistes sont ensuite classées dans un groupe de membres qui exercent moins de 500 heures en trois ans pour être sélectionnées au hasard pour une Évaluation de l’exercice.