champ d'applicationet actes autorisés

CHAMP D'APPLICATION ET ACTES AUTORISÉS


L’énoncé du champ d'application de la diététique, comme défini dans la Loi de 1991 sur les diététistes, est le suivant : « L'exercice de la profession de diététiste consiste dans l'évaluation de la nutrition et des affections d'ordre nutritionnel et dans le traitement et la prévention des troubles relatifs à la nutrition par des moyens nutritionnels ».
 
Le champ d’application de la diététique comprend le domaine de compétence des diététistes en tant que professionnelles. Il reflète ce pour quoi les diététistes sont formées dans le cadre de leurs programmes d’enseignement et, dans une moindre mesure, l’évolution de la profession au fur et à mesure que son rôle se développe. Le champ d'application de la diététique comprend les activités que les diététistes peuvent légalement faire dans le cadre de leur profession, en vertu de la Loi de 1991 sur les diététistes et de la Loi de 1991 sur les professions de la santé réglementées, ainsi que leur domaine de compétence.

les ACTES AUTORISÉS

Les actes autorisés sont des soins que l'on juge potentiellement dangereux s'ils sont prodigués par des personnes non qualifiées pour le faire. La Loi de 1991 sur les professions de la santé réglementées recense 14 actes que seules peuvent accomplir des personnes légalement autorisées à le faire. La Loi sur les diététistes autorise les diététistes à accomplir un seul acte autorisé, celui de piquer la peau, qui se classe dans la catégorie des actes autorisés consistant à effectuer une intervention sous le derme. Les Dt.P. ont ainsi le droit d'effectuer des prélèvements de sang en piquant la peau afin de contrôler les lectures d’échantillons de sang capillaire. 

Acte autorisé

3.1  Dans l’exercice de la profession de diététiste, un membre est autorisé, sous réserve des conditions et restrictions dont est assorti son certificat d’inscription, à effectuer des prélèvements de sang en piquant la peau afin de contrôler les lectures d’échantillons de sang capillaire. 2009, chap. 26, art. 7.

Voyez la liste des 14 actes autorisés

DÉLÉGATION  DES ACTES AUTORISÉS

Le pouvoir d’accomplir la plupart des actes autorisés peut être délégué à une autre personne, y compris à un professionnel de la santé réglementé, si la délégation a lieu « conformément à tout règlement applicable pris en application de la loi sur une profession de la santé qui régit la profession du membre » (LPRS, art. 28. (1))

L’Ordre des diététistes de l’Ontario appuie la délégation d’actes autorisés aux diététistes à condition qu’elles possèdent les compétences pour les exécuter en toute sécurité.

ressources clés

Actes autorisés

Agir comme appréciateurs

 Dysphagie

Psychothérapie

Analyses de laboratoire

ressources additionnelles